Découvrez le meilleur cialis original 10mg sans ordonnance sur PharmacieFrancie.com.

Oie cendrée : déclarez vos prélèvements sur Chassadapt

Un plan de gestion international de l’oie cendrée a été mis en place par l’AEWA qui pourrait décider, durant le 2e semestre 2020, d’attribuer un quota sur la voie de migration qui serait ensuite décliné par pays. Mais nul besoin d’attendre la mise en place de ces quotas réglementaires pour améliorer la connaissance de cette espèce et ainsi permettre d’ajuster au mieux les prélèvements selon l’état de sa population et sa dynamique. C’est le concept innovant de la gestion adaptative que défend la FNC depuis 2 ans !

 

L’AEWA est un traité international de coopération en matière de conservation et de recherche sur les oiseaux d’eau migrateurs. A travers des Plans d’Actions Internationaux, il met en place la gestion adaptative de certaines espèces, pour leur conservation. En effet, s’agissant d’espèces migratrices, il faut raisonner sur l’ensemble de la voie migratoire. Prendre des décisions dans un pays ne servirait à rien, la FNC en est persuadée. C’est la raison pour laquelle elle a développé l’application Chassadapt – unique en Europe – et qu’elle demande dès le 1er août aux chasseurs français de bien vouloir déclarer l’intégralité de leurs prélèvements d’oie cendrée sur l’application : la crédibilité de nos suivis et de cette application dépendra de son taux d’utilisation. Si vous n’êtes pas familiers du carnet numérique de prélèvements, sachez que votre Fédération Départementales vous accompagne dans l’installation et la prise en main de cette application sur votre smartphone. Sinon, vous trouverez toutes les informations dont vous avez besoin ici.

 

S’agissant des prélèvements effectués dans des installations de chasse de nuit (hutte, tonne, gabion, hutteau) ils devront être déclarés deux fois. Une fois individuellement sur Chassadapt et une seconde fois dans le carnet de prélèvement pour les installations de chasse de nuit au gibier d’eau distribué par les Fédérations Départementales des Chasseurs suivant le même principe que les années précédentes.

 

Si la FNC aurait pu demander au Ministère d’édicter un arrêté rendant la déclaration obligatoire, elle a préféré que cela soit fait sur la base du volontariat et compte sur l’engagement des chasseurs qui sont avant toute autre chose, des gestionnaires responsables de la faune sauvage.

Source : FNC